Accueil > Partage de connaissances > Guides techniques > Prise de contrôle à distance : quelles (...)
 

Forum

EN REPONSE A L'ARTICLE :
Prise de contrôle à distance : quelles solutions face à Microsoft ?
par Richard BONMARIN

Préambule

En 2007, j’ai préparé un nouveau PC pour mon frangin ayant décidé de s’initier à l’informatique personnelle.

Dans la mesure où 150 km nous séparent, je me suis dit que ce serait très sympa si je pouvais lui venir en aide via la fonction d’assistance à distance de Windows Live Messenger chaque fois qu’il aurait besoin de mes lumières. J’ai donc préparé nos machines respectives sur le réseau de la maison avant de lui livrer la machine. Une fois son PC installé chez lui et connecté à l’Internet, nous avons pu nous voir et dialoguer par webcam interposée ; malheureusement, je n’ai jamais pu prendre le contrôle de sa machine : un message d’erreur évoque un "problème de nom d’hôte distant non résolu" et met fin au processus.

Le fait que nos PC respectifs soient placés derrière des routeurs assurant une translation d’adresse IP (ce qu’on appelle le NAT [1]) n’est sans doute pas étranger au problème. Toutes mes tentatives (PC en DMZ [2], neutralisation du pare-feu, etc.) étant restées vaines, cela a fini, pour parler vulgairement, par me gonfler sérieusement ! :-\

J’ai donc décidé de ne plus m’acharner sur Windows Messenger et de chercher quels autres logiciels me permettraient de parvenir à mes fins plus simplement et toujours sans frais...

Les solutions concurrentes de Microsoft

Trois logiciels de prise de contrôle à distance ont retenu mon attention : UltraVNC, LogMeIn Free et TeamViewer.

- UltraVNC est un logiciel gratuit, capable de fonctionner sur des machines placées chacune derrière un routeur disposant d’une fonction NAT. J’ai eu l’occasion d’utiliser VNC dans le cadre professionnel et le site présentant UltraVNC est l’un des rares à proposer une solution au problème posé par les routeur NAT.
- LogMeIn Free était une version gratuite et allégée de LogMeIn Pro, découvert par hasard lors de mes consultations de moteurs de recherches comme Google ou Exalead. L’éditeur annonçant la capacité de ses logiciels à gérer les routeurs NAT, je l’avais retenu pour une évaluation sur le terrain.
- TeamViewer est utilisable gratuitement par les particuliers et constitue une excellente alternative à LogMeIn.

Les moyens d’évaluation

Pas évident de faire communiquer deux machines entre-elles - via l’Internet - quand elles sont toutes les deux à la maison sur le même réseau domestique, isn’t it ?

La petite lumière est venue récemment : une machine reste sur le réseau local et profite du lien ADSL et l’autre, coupée logiquement du réseau local, passe par un smartphone en mode ’Data’ pour atteindre l’Internet. Du coup, tout fonctionne comme si les machines étaient distantes ! Yeah, baby...

J’ai commencé par reproduire les dysfonctionnements connus de WL Messenger pour être certain d’être dans la configuration cible : ce fut le cas. Restait ensuite à installer et mettre en oeuvre les outils pour examiner leur comportement.

Les résultats

- LogMeIn Free a fonctionné sans coup férir : tout a été clair et réglé en assez peu de temps : une réussite.
- TeamViewer est fonctionnellement très proche de LogMeIn et donne le même résultat (tout fonctionne bien).
- Comme WL Messenger, UltraVNC m’a permis de réaliser une prise de contrôle très rapidement en local, sans transiter par l’Internet. En revanche, je n’ai pas réussi à configurer UltraVNC sur mes deux machines pour assurer une prise de contrôle au travers d’un NAT. Du coup, je ne suis pas parvenu à établir de session entre mes PC autrement qu’en réseau local. Dans ce cas précis, la documentation n’était pas suffisante pour régler le problème :-(

La suite...

En 2007, LogMeIn Free était le seul outil répondant à mon besoin de manière simple, efficace et rapide ; j’ai découvert TeamViewer un peu plus tard. J’avais rédigé quelques articles sur ce site pour décrire le processus d’installation, étape par étape, de LogMeIn.

Malheureusement, la société diffusant ce logiciel a brutalement décidé d’y mettre fin sous huitaine en janvier 2014.

Désormais, seul TeamViewer me permet d’intervenir sur des machines distantes, avec autant de bonheur...

Mais encore...

Teamviewer permet également d’intervenir à distance sur un smartphone Android ! Il suffit pour cela d’installer, depuis le Google Play Store, l’application "TeamViewer Quick Support".